De Vuist 2018 (français)

Averechts Halle sur la décolonisation

Averechts Halle est un projet communautaire non lié, qui s’oppose aux systèmes économiques menant à l’exploitation et à l’exclusion. Le projet a démarré en 2014 et l’an dernier est parti à la recherche de partenaires dans le but d’établir “Halle Mondiale”, un projet qui cherche à donner une approche locale  à la politique mondiale. Ceci implique, jusqu’ores le développement d’un centre d’études et de rencontres, une bibliothèque thématique concentrée sur la migration et la colonisation ainsi qu’une promenade autour du thème “La Mémoire coloniale de la ville de Halle”

 

ArtEco, projet artistique à Vilvoorde

ArtEco est un projet artistique destiné à la découverte des capacités artistiques de chacun et en particulier de toute personne menacée par l’isolation sociale. Pour ArtEco, chacun est artiste, chacun a ses talent et le but d’Arteco est de rendre possibles les rencontres d’âmes créatives. Karin Poppe prend le rôle de guide inspiratrice et compagne de route. Moyennant des projets de paintbrush, graffiti et design, elle apprend aux petits groupes de 5 personnes à dire ce qu’elles ont à dire.

 

Travailleurs Aviapartner luttent pour le respect.

En janvier 2018, ce fut le moment du “ras-le-bol” pour les travailleurs d’Aviapartner: ils se sont mis en grève contre les circonstances inhumaines dans lesquelles ils doivent travailler. Le premier jour de grève a mené à un accord, lequel, après 10 mois, s’est avéré presque non-exécuté.

La veille des vacances d’automne, et joints par les employés, cette fois-ci, les travailleurs se sont remis en grève, mais la direction locale ne les prend pas au sérieux et leurs revendications sont écartées.  La grève ne cesse pas de s’étendre et les syndicats s’emparent du grand hall des départs pour y organiser un rassemblement du personnel. 500 travailleurs sont présents. Le conflit se durcit en lorsqu’après 4 semaines le grand Directeur vient lui-même présider les négociations, il ne peut que constater que les travailleurs ont tout à fait raison. La bataille a donc porté ses fruits: il y aura des contrats fixes en du nouveau matériel, mais la vigilance reste nécessaire.

 

Ryanair: pour les droits syndicaux

Lorsqu’en date du 27 février 2014  la compagnie aérienne low-cost Ryanair est venue s’installer à Zaventem, il n’y avait aucune activité syndicale dans l’entreprise.Durant de longues années, les travailleurs ne pouvaient que constater le mépris total qui était la marque de la direction du flamboyant CEO Michael O’Leary.

Jusqu’au jour où, dans le courant de l’année 2018, tout a pris de l’ampleur: lors d’une grève du personnel de Ryanair au Portugal, des actions de solidarité, tant de la part du personnel de cabine que des pilotes et devant cette solidarité européenne les travailleurs se sont montrés très courageux. Après plusieurs démarches judiciaires, après 3 grèves et après avoir perdu des millions d’euros, O’Leary a fait des concessions: les syndicats ont été reconnus et il a accepté la compétence des instances judiciaires du pays d’emploi. Un bel exemple de solidarité syndicale en Michael O’Leary, lui, ça lui fera les pieds…

 

Kilomeet, trois coups d’une pierre

Les Kringwinkels, comme on les connaît, font énormément d’efforts pour rendre notre monde plus durable avec les mêmes chances pour chacun. Nous collectons des marchandises, dans nos ateliers nous les préparons pour la vente et ensuite nous les vendons dans nos magasins à des prix socialement corrects. De cette façon, nous créons des emplois pour des gens défavorisés dans le marché “normal” de l’emploi et nous réduisons la montagne des déchets. En offrant des produits pour tous les budgets, nous travaillons à la réduction de la pauvreté.

Notre nouveau projet “De Kilomeet” passe à l’étape suivante: les marchandises y sont vendues par kilo ou par mètre et en conséquence, les prix baissent encore plus. Une jupe à € 0,20 ou une chaise à € 1? C’est possible, avec De Kilomeet. Les gens qui s’occupent de la fourniture, les personnes qui gèrent le magasin, ce sont tous des personnes de l’emploi social. C’est bon, non?

Wie verdient volgens u De Vuist 2018?


2 reacties

  • Roger De Coninck
    antwoordde 2019-02-01 17:41:04 +0100
    Q: Wie verdient volgens u De Vuist 2018?
    A: Averechts Halle over dekolonisering
  • Wouter Vanduffel
    publiceerde deze pagina onder Nieuws 2019-01-28 17:12:21 +0100

Dit is jouw beweging